Fries with that?

· 4/11/2007 - Mange ton brocoli!

Posté dans Tendresse

Ca change les choses d’être papa… Je sens déjà cette mutation mystérieuse qui commence : je m’inquiète pour n’importe quoi, mon vocabulaire se transforme, je m’intéresse à des choses qui… euh… ne m’intéressent pas... D’ici quelques mois je serai un autre homme, aux yeux cernés de bonheur et aux paroles enrichies de mille et un babillages.

Je me suis surpris l’autre jour, alors que j’étais concentré sur la rubrique “Affaires” du journal (Entre-nous, c’est la seule partie du journal que je trouve digne d’intérêt. Il n’y a pas de bande dessinée dans les autres.) Je me suis donc surpris, disais-je, à lire le début d’un article de la section suivante. Déjà que lire plus loin que le titre d’un article n’est pas dans mes habitudes, je réalisai avec effroi qu’il s’agissait de la rubrique “Parents”. Pas de doute, ma transformation a bel et bien démarré.

L’article parlait d’un sujet sans le moindre intérêt, à savoir les enfants qui sont difficiles à table. Il semblerait que ce soit partiellement génétique, certains allant jusqu’à s’évanouir quand on leur parle de fruits ou de légumes. Je prends des notes, ça peut s’avérer pratique pour mettre les enfants au lit :

-    “Papa, papa, j’arrive pas à dormir… Tu me racontes une histoire?”.
-    “Bien sûr mon petit! Allonges-toi dans ton lit.”
(Il s’exécute.)
-    “Alors c’est l’histoire de… Epinard! Brocoli! Asperge!
-    “Pouf! … Zzzzz…

Je poursuis ma lecture, pressé de découvrir les qualités qui pourraient faire de moi un papa-modèle-dont-l-enfant-mange-ses-petits-pois. Je jubile déjà à l’idée de pouvoir me moquer de tous ces parents indignes et maladroits qui n’y parviennent pas… Héhéhé!  

C’est là que je comprends enfin pourquoi l’évolution nous a dotés de certaines caractéristiques à la pertinence discutable, comme le machiavélisme, la mythomanie, ou l’art de la guerre. Maintenant tout est clair, ces traits de l’humanité qui paraissent défavorables au premier abord sont tout simplement indispensables pour être un bon parent, et en particulier pour faire manger des légumes aux enfants. Il s’agit donc d’un avantage évolutif indéniable, acquis chèrement au fil des générations. J’ai une pensée émue pour les parents préhistoriques, profondément honnêtes, sincères et pacifistes, qui n’avaient aucune chance face à leurs bambins.

Je recueille donc les différentes stratégies, avec la fébrilité d’un disciple de Sun Tzu qui a bien compris que la victoire s’obtient bien avant la bataille :

-    Cheval de Troie : (classique!) introduire des légumes dans divers aliments (purées, gâteaux, muffins, milk-shakes, …)
-    Propagande : présenter les légumes sous un angle plus politiquement correct. “Qui veut des fulguro-épinards à la sauce Goldorak ?”.
-    Guerre psychologique : “ Surtout ne touchez pas aux super-brocolis que j’ai mis sur la table, c’est seulement pour les grandes personnes!” (S’absenter quelques minutes…)
-    Lavage de cerveau : faire gouter le maximum d’aliments différents à l’enfant avant l’âge de 2 ans, tant qu’il est incapable de contester.

Fort de ces enseignements, j'attendrai bébé de pied ferme...

commentaires (4) :: Lien Permanent ::

· 31/10/2007 - Joyeux Halloween!

Posté dans Tendresse



commentaires (0) :: Lien Permanent ::

· 23/10/2007 - 16 cm de pur bonheur!

Posté dans Tendresse
Hé que c'est donc belle une fille!





commentaires (15) :: Lien Permanent ::

· 16/09/2007 - La saison des choix.

Posté dans Tendresse
 

Il y a une chose que tu dois savoir sur moi. A chaque automne, invariablement, mes certitudes tombent comme des feuilles mortes, découvrant une arborescence de questions existentielles. « Qui suis-je? », « Ou-vais-je ? », « Reste-t-il de la mousse au chocolat dans le frigo? ». Mais surtout, « L’hiver s’en vient, qu’est ce que je fais donc encore icitte? ».

 

C’est comme ça que j’ai quitté la Belgique. C’est comme ça qu’on s’est sauvé à Hawaii l’an dernier. Le simple fait de rester en place est source d’anxiété, je ne saurais expliquer pourquoi. J’ai probablement les mêmes gènes que les oiseaux migrateurs. Chaque année les voyages me démangent, et quand ça démange trop je migrate… Il faut que je parte, n’ importe où pourvu que ce soit loin. Mais pas cette année.

 

C’est peut-être une évolution. A l’instar de nos ancêtres nomades il y a dix mille ans, je viens de devenir sédentaire. Non, je niaise. Vois-tu, à mon âge, on n’évolue plus si rapidement. Pas en mieux, du moins.

 

Non, en réalité je meurs d’envie de partir. Ce qui me retient c’est notre prochain rendez-vous. Sinon j’irais quelque part où il fait chaud. Tu comprendras à ton arrivée, quand on n’a jamais connu de températures inférieures à 35 degrés à l’ombre, on peut difficilement s’imaginer la morsure du froid hivernal!

 

Ce sera dur de passer l’hiver ici à t’attendre, mais je penserai beaucoup à toi. Et je ne serai pas le seul, tout le monde a bien hâte de te rencontrer! Je ne partirai pas, et pour une fois dans ma vie, je ne doute pas une seconde d’avoir fait le bon choix.

 

Lien Permanent ::

· 2/09/2007 - Another good day in paradise.

Posté dans Tendresse

This will be another good day in paradise!”, s’écria le vieil homme. Neida lui répondit par un sourire qu’il ne pouvait voir, dans la pénombre. Il devait être cinq heures. Dehors, le sifflement régulier des grenouilles Ko Kee égrenait patiemment la nuit.  

Devant eux, le poêle diffusait encore la chaleur douce des braises de la veille. Ils avaient pris la précaution d’allumer un feu pour leurs invités, sachant que la température descendrait sous les 20 degrés pendant cette nuit hivernale. Il ne faudrait pas que le jeune couple canadien attrape froid.

 Neida est calme et discrète. Son humilité naturelle ne laisse pas présager un seul instant de son passé de femme d’affaires. Quarante ans plus tôt, elle décidait avec une amie de lancer un magasin de vêtements à Lahaina. Ce fut un succès, des succursales fleurirent un peu partout dans les îles, et le chiffre d’affaire atteignit plusieurs millions de dollars.

Life is good”, marmonna Richard, incapable de rester silencieux plus de cinq minutes. L’homme complétait parfaitement la personnalité laconique de son épouse. Curieux de tout, il soumettait inévitablement ses invités à un interrogatoire complet. Il écoutait avec grand intérêt ces étrangers qui lui narraient une vie pourtant bien plus banale que la sienne.  

La vente de l’entreprise leur avait procuré de quoi vivre confortablement. Pourtant, à 70 ans passé, ils travaillaient toujours. Richard a transformé la maison, y ajoutant trois chambres d’hôtes. Elle, s’occupait des réservations. Le prix demandé était modique comparé au service offert, surtout pour Maui.

Chaque matin, Neida préparait son fameux banana bread, assaisonné de noix de macadam, de fraises ou de mangues, en fonction de l’humeur du jour. Elle ramassait les mangues dans le jardin, les lavait et les découpait. Puis attendait les invités dans le noir, en silence.

Neida et sa partenaire s’étaient lancées dans les affaires sans connaissance aucune. C’est de leurs erreurs qu’elles ont appris à faire un budget, et à éviter d’ouvrir un magasin juste après la saison touristique.

Les Ko Kee ont cessé de chanter, et ce sont les invités qui font du bruit à présent.
C’est le canadien qui se lève en premier, celui qui a un accent bizarre, et qui est originaire de Belgique - un pays de l’Union Soviétique semble-t-il. Richard a beaucoup de questions à ce sujet.

Pour Neida c’est le temps de préparer le café. « Here we drink farmer's coffe. Quite strong, I hope you'll like that. », avait précisé Richard à son arrivée.

« Je crois que je vais me plaire ici », avait pensé l’invité.

commentaires (4) :: Lien Permanent ::

· 14/08/2007 - Souvenirs de New York

Posté dans Plaisir



 

commentaires (0) :: Lien Permanent ::

· 24/07/2007 - Anniversaire à Broadway

Posté dans Tendresse

Notre septième anniversaire sera particulier puisqu'on le fêtera à New-York. On vient de se réserver un petit week-end sympa, avec deux spectacles de Broadway: Avenue Q et Le fantôme de l'Opera... Ce sera dans deux semaines et j'ai bien hâte!

Avenue Q est une comédie musicale parodiant Sesame Street et le Muppet Show pour aborder des sujets de société comme le racisme, l'homosexualité ou la pornographie sur internet. J'adore le coté faussement candide et profondément joyeux du spectacle, qui promet d'être très drôle.



On ne présente plus Phantom of the Opera qui est le deuxième spectacle musical le plus populaire de Broadway (après Les Misérables). J'ai des frissons à chaque fois que j'écoute la reprise rock de Nightwish, donc en direct devant un orchestre et les chanteurs je sens que l'émotion sera au rendez-vous!



commentaires (1) :: Lien Permanent ::

· 16/06/2007 - Ultime atome

Posté dans Poemes


Ultime atome


De toi je me suis amouraché.

Pantois, j’ai bien failli rester.

Mais, courtois, je me suis abstenu,

De toiser ta tenue,

Que je rêvais d’arracher,

Dès qu’on s’est rencontré.

 

Pourtant j’eus l’âme écorchée,

Quand de moi tu fus séparée,

Par tant de mois malvenus.

De temps à jamais perdu.

D’entraînement inattendu.

Pour exercer ton métier.

 

Car de toi je suis dépendant.

Sans toi, sentimentalement,

C’est le néant, le minimum.

 

Le cœur réduit à son ultime atome,

Je ne suis guère qu’un mini môme,

Tout perdu sans sa maman.

 

C’est pourquoi je lance mon ultimatum :

Ne fais point de moi un minime homme.

Jamais n’abandonne celui qui t’aime tant.


commentaires (4) :: Lien Permanent ::

· 19/05/2007 - Peur

Posté dans Poemes


Peur

 

Elle domine le genre humain, tiens les commandes,

Trace son chemin, se délectant de  propagande.

Cette émotion - La scélérate!- est plus forte que la douleur

Muse du psychopathe, elle nourrit les pires horreurs.

 

Mère de toutes les haines, à la clarté semble anodine.

Mais dans le noir se déchaîne, cette succube séduisante,

Qui, par d’habiles tours, transforme le juste en sycophante,

Et l’ignorance du troubadour en implacable assassine.

 

La peur est au pouvoir, dans un système binaire,

Ou le plaisir, seul rival, n’est pas de taille à la faire taire.

Car c’est là qu’est le mal, l’Inventeur dans sa création,

N’ayant pensé à nous pourvoir d’autres sources de motivation.

 

Nous voici donc à la merci de toute forme de terrorisme,

Qui, soit-il de religion ou de patrie,  permet le contrôle de masse.

D’intolérance, il nous enchaîne, dans une obscure forteresse,

Ou l’inconnu pousse à la haine, et la haine au racisme.

 

Pire qu’un virus, tout ce qu’elle touche elle contamine.

Elle nous leurre et nous appâte, cette chasseresse mesquine,

Si bien que même les accueillants, par une ironie exquise

S’effrayent des autres, les différents, qu'ils confinent à la bétise.

 

commentaires (2) :: Lien Permanent ::

· 15/05/2007 - Panorama

Posté dans Plaisir

Je me suis finalement décidé à tester le logiciel Autostitch, qui permet de coller automatiquement des photos pour faire un plan panoramique. La simplicité d'emploi est impressionante, c'est bien simple, à part sélectionner les photos, il n'y a qu'à attendre en buvant son café (et encore, le café est probablement facultatif!).



On pourrait imaginer que dans quelques années les moteurs de recherche d'images ou les sites de type Flickr adaptent l'algorithme et soient capables de trouver toutes les photos d'un même endroit, et d'en faire un panorama sur demande... ce qui pourrait être facilité par la démocratisation des GPS dans les appareils numériques, dont les données sont automatiquement placées en exif.

Les possibilités laissent songeur...

commentaires (1) :: Lien Permanent ::
<< Avant - Page 2 de 13 - Après >>

Ketchup?

Intime journal de Benoit Fries, accro de la Toile et des voyages...


(Inborn, Licence CC)

Sel, Poivre

· J-150 (3)
· J-18 (1)
· Wonderland. (0)
· J-1 (1)
· J-180 (2)
· Boroko (1)
· Portrait d'un Webmestre (2)
· Ou diable était WéWé ?! (0)
· Adorable... (1)
· Merci Google! (12)

Mayo

· Plaisir
· Tendresse
· Frustration
· Peur
· Humour
· Espoir
· Poemes

Poutine

· Accueil
· Archives
· Voir mon profil
· Amis
· Feed RSS
· Hawaii
· Anouk
· Aller au Mexique
· Immigrer au Canada
· Forum Zététique

Et avec ça?


France
· Blog Yamaya [fr]
· Ludwiblog [fr]
· Family Counts [en]

Québec
· David Giral [fr]
· Gilles en Vrac [fr]
· Banlieusardises [fr]
· Mère Indigne [fr]
· Cartes Virtuelles [fr]

Hawaii
· Ma Canadienne à Hawaii [fr]
· Louise Tanguay [fr]

Japon
· Les frères [jp]