Fries with that?

· 11/12/2006 - Le destin.

Posté dans Tendresse

Si je n'avais pas décidé, sur un coup de tête, de changer de continent, je ne lui aurais jamais envoyé de message. Si je ne lui avais pas réécrit un samedi soir, après avoir été une semaine sans nouvelles, il n'y aurait jamais eu de premier rendez-vous. Si je n'avais pas attendu à ce premier rendez-vous, bien que persuadé qu'elle m'ait posé un lapin, je ne l'aurais pas vue arriver avec 20 minutes de retard, dans sa jolie robe bleue.

Elle ne serait pas venue chez moi quelques semaines plus tard, et ne se serait pas forcée à manger ce riz au curry que j'avais préparé avec tant de soin, ignorant qu'elle détestait ce plat. Pas de souper romantique sur ma table d'immigrant, improvisée à partir d'une boite en carton et d'une nappe fleurie. Et je n'aurais pas pu rattraper le coup du riz au curry en lui préparant le meilleur chocolat chaud d'Amérique du Nord, selon une recette secrète que les belges gardent jalousement depuis des générations (lait, cacao, sucre). Je n'aurais pas tenté de lui voler un baiser à chacune de ses visites. Elle n'aurait pas fini par devenir voleuse, elle-aussi.

Si elle ne m'avait pas soutenu quelques années plus tard quand je ne savais plus si je devais continuer à travailler pour d'autres ou reprendre possession du fruit de mon labeur, je n'aurais pas quitté mon emploi. Je n'aurais sans doute pas terminé mes études. Je ne me serais pas libéré de toute contrainte horaire ou géographique en travaillant à distance.

Et si elle n'avait pas passé l'été sans moi pour suivre une formation, on ne serait pas allés à Honolulu l'automne dernier pour récupérer cet été perdu. Nous ne nous serions pas provoqués mutuellement, à savoir lequel n'était pas "game" de tout quitter pour rester vivre là-bas. Nous n'aurions pas planifié un hypothétique déménagement avant de rentrer à Montréal.

Nous n'aurions pas été aussi déçus en apprenant que son congé de trois mois était refusé. On ne se serait pas acharné à faire pas une, ni deux, mais trois demandes pour l'obtenir. Et on ne partirait pas vivre 80 jours à Hawaii dans à peine 3 semaines...

Finalement, ça tient à peu de choses, le destin...


:: Envoyer à un ami! ::

· 11/12/2006 - Mon amour...

Posté par anouk
...c'est vrai que le destin ne tient qu'à peu de choses.

Je t'aime.

xxx
Lien Permanent

· 11/12/2006 - WéWéWé

Posté par Ahaw
Le destin... non mais, Ben comment tu deviens !
Ca n'a rien à voir >>> c'est le CORTEX PRE-FRONTAL !!!
^_^ -( hihi )

BON ANNIVERSAIRE A TA BLONDE !
FÊTEZ BIEN CA LES ZAMOUREUX !
Lien Permanent

· 11/12/2006 -

Posté par DUMIS
Alors vive le destin, dès fois il ne fait pas que des aneries !!!! Hihihihi
Lien Permanent
<< Avant - Billet 60 de 126 - Après >>

Ketchup?

Intime journal de Benoit Fries, accro de la Toile et des voyages...


(Inborn, Licence CC)

Sel, Poivre

· J-150 (3)
· J-18 (1)
· Wonderland. (0)
· J-1 (1)
· J-180 (2)
· Boroko (1)
· Portrait d'un Webmestre (2)
· Ou diable était WéWé ?! (0)
· Adorable... (1)
· Merci Google! (12)

Mayo

· Plaisir
· Tendresse
· Frustration
· Peur
· Humour
· Espoir
· Poemes

Poutine

· Accueil
· Archives
· Voir mon profil
· Amis
· Feed RSS
· Hawaii
· Anouk
· Aller au Mexique
· Immigrer au Canada
· Forum Zététique

Et avec ça?


France
· Blog Yamaya [fr]
· Ludwiblog [fr]
· Family Counts [en]

Québec
· David Giral [fr]
· Gilles en Vrac [fr]
· Banlieusardises [fr]
· Mère Indigne [fr]
· Cartes Virtuelles [fr]

Hawaii
· Ma Canadienne à Hawaii [fr]
· Louise Tanguay [fr]

Japon
· Les frères [jp]