Fries with that?

· 2/09/2007 - Another good day in paradise.

Posté dans Tendresse

This will be another good day in paradise!”, s’écria le vieil homme. Neida lui répondit par un sourire qu’il ne pouvait voir, dans la pénombre. Il devait être cinq heures. Dehors, le sifflement régulier des grenouilles Ko Kee égrenait patiemment la nuit.  

Devant eux, le poêle diffusait encore la chaleur douce des braises de la veille. Ils avaient pris la précaution d’allumer un feu pour leurs invités, sachant que la température descendrait sous les 20 degrés pendant cette nuit hivernale. Il ne faudrait pas que le jeune couple canadien attrape froid.

 Neida est calme et discrète. Son humilité naturelle ne laisse pas présager un seul instant de son passé de femme d’affaires. Quarante ans plus tôt, elle décidait avec une amie de lancer un magasin de vêtements à Lahaina. Ce fut un succès, des succursales fleurirent un peu partout dans les îles, et le chiffre d’affaire atteignit plusieurs millions de dollars.

Life is good”, marmonna Richard, incapable de rester silencieux plus de cinq minutes. L’homme complétait parfaitement la personnalité laconique de son épouse. Curieux de tout, il soumettait inévitablement ses invités à un interrogatoire complet. Il écoutait avec grand intérêt ces étrangers qui lui narraient une vie pourtant bien plus banale que la sienne.  

La vente de l’entreprise leur avait procuré de quoi vivre confortablement. Pourtant, à 70 ans passé, ils travaillaient toujours. Richard a transformé la maison, y ajoutant trois chambres d’hôtes. Elle, s’occupait des réservations. Le prix demandé était modique comparé au service offert, surtout pour Maui.

Chaque matin, Neida préparait son fameux banana bread, assaisonné de noix de macadam, de fraises ou de mangues, en fonction de l’humeur du jour. Elle ramassait les mangues dans le jardin, les lavait et les découpait. Puis attendait les invités dans le noir, en silence.

Neida et sa partenaire s’étaient lancées dans les affaires sans connaissance aucune. C’est de leurs erreurs qu’elles ont appris à faire un budget, et à éviter d’ouvrir un magasin juste après la saison touristique.

Les Ko Kee ont cessé de chanter, et ce sont les invités qui font du bruit à présent.
C’est le canadien qui se lève en premier, celui qui a un accent bizarre, et qui est originaire de Belgique - un pays de l’Union Soviétique semble-t-il. Richard a beaucoup de questions à ce sujet.

Pour Neida c’est le temps de préparer le café. « Here we drink farmer's coffe. Quite strong, I hope you'll like that. », avait précisé Richard à son arrivée.

« Je crois que je vais me plaire ici », avait pensé l’invité.

:: Envoyer à un ami! ::

· 2/09/2007 - ko kee?

Posté par mwarf
Bonjour, doit-on savourer un jeu de mot par les présents mots "ko kee"? ou sont-ce réellement des batraciens gluants porteurs de cris insoutenables pour le commun des personnes se trouvant aux alentours, ne trouvant par le fait, pas le sommeil réparateur escompté?
On va finir par me prendre pour un littéraire à force d'écrire comme ça...

@+
toy
Lien Permanent

· 2/09/2007 - Que de souvenirs...

Posté par anouk
...que de souvenirs de ce passage à Maui! Ce couple était très gentil et accueillant. L'endroit était beau, calme...

Tu as vraiment un talent inné pour l'écriture ;-)

Je t'aime fort xxx
Lien Permanent

· 3/09/2007 - Ko Kee

Posté par ben
@Toy: C'est son cri qui donne à Eleutherodactylus coqui son joli nom. Il est impressionnant de voir qu'un si petit être puisse t'envoyer 100 décibels dans les tympans avec pareille facilité, et durant la nuit entière...

Mais quand elles sont suffisamment éloignées ça a un certain charme...

Edité par ben le 3/09/2007 à 16h25
Lien Permanent

· 9/09/2007 - ah oui?

Posté par mwarf
je ne pensait pas qu'un batracien puisse fournir autant en décibels...on devrai donc pouvoir utiliser ces organes pour les utiliser en audio...intéressant! tu m'en envoies un par la poste stp, j'ai deux Haut parleurs qui sont en fin de vie...
Merci pour l'explication.Et mes condoléances à certaines oreilles qui ne savent pas apprécier le son de ces cordes vocales...

@+
toy

Edité par mwarf le 10/09/2007 à 07h22
Lien Permanent
<< Avant - Billet 15 de 126 - Après >>

Ketchup?

Intime journal de Benoit Fries, accro de la Toile et des voyages...


(Inborn, Licence CC)

Sel, Poivre

· J-150 (3)
· J-18 (1)
· Wonderland. (0)
· J-1 (1)
· J-180 (2)
· Boroko (1)
· Portrait d'un Webmestre (2)
· Ou diable était WéWé ?! (0)
· Adorable... (1)
· Merci Google! (12)

Mayo

· Plaisir
· Tendresse
· Frustration
· Peur
· Humour
· Espoir
· Poemes

Poutine

· Accueil
· Archives
· Voir mon profil
· Amis
· Feed RSS
· Hawaii
· Anouk
· Aller au Mexique
· Immigrer au Canada
· Forum Zététique

Et avec ça?


France
· Blog Yamaya [fr]
· Ludwiblog [fr]
· Family Counts [en]

Québec
· David Giral [fr]
· Gilles en Vrac [fr]
· Banlieusardises [fr]
· Mère Indigne [fr]
· Cartes Virtuelles [fr]

Hawaii
· Ma Canadienne à Hawaii [fr]
· Louise Tanguay [fr]

Japon
· Les frères [jp]